Le satellite dans nos véhicules autonomes

Le mercredi 27 novembre, le laboratoire Heudiasyc accueillait le workshop ESCAPE qui précédait la revue finale du projet européen ESCAPE « European Safety Applications Positionning Engine » qui utilise et intègre les satellites du nouveau système européen Galileo dans les véhicules autonomes.

Ce projet est développé depuis 3 ans par Philippe Xu, enseignant-chercheur au laboratoire Heudiasyc, avec le groupe Renault, des partenaires espagnols (FICOSA, GMV), italiens (STMicro, LINKS) et français (IFSTTAR).
Ce projet financé par l’union européenne via l’agence européenne des systèmes satellitaires (GSA) a développé un système embarqué utilisant un tout nouveau récepteur Galileo utilisant également les derniers signaux des satellites du GPS américain, ces données étant fusionnées avec une caméra embarquée. La technologie de calcul GNSS qui a été étudiée correspond au futur service Galileo dit de « haute précision » qui sera rendu gratuit en 2022 pour les véhicules autonomes. Le projet a également étudié des méthodes d’intégrité permettant aux applications des véhicules autonomes de savoir en temps-réel quelle est l’incertitude associée à chaque position. Les démonstrations ont montré pour la première fois la performance de cette approche pour la navigation autonome à bord d’un véhicule.


Pour en savoir + :
http://www.gnss-escape.eu/ 


Revue de presse :