Soutenance HDR

Yacine CHALLAL

Contributions à la sécurité des réseaux autonomes


Le mercredi 27 juin 2012 à 14h00 en L103


Membres du Jury :

  • Abdelmadjid Bouabdallah, Professeur, Heudiasyc-UTC, Compiègne
  • Jacques Carlier, Professeur, Heudiasyc-UTC, Compiègne
  • Bernard Cousin, Professeur, Université Rennes 1, IRISA
  • Walid Dabbous, Chercheur Senior INRIA, Sophia Antipolis
  • Maryline Laurent, Professeur, Telecom & Management SudParis, Evry
  • Jean-Frédéric Myoupo, Professeur, Université Jules Verne, Amiens

Résumé :

La prolifération des réseaux ad hoc mobiles, pair-à-pair et de capteurs a encouragé le développement des concepts d’une informatique autonome avec potentiellement un large éventail d’applications. Or, la vulnérabilité inhérente de ces réseaux autonomes introduit de nouveaux challenges de sécurité, telles que des attaques internes menées par des entités malveillantes. Plusieurs de ces attaques sont difficiles à détecter et à contrarier en raison de leur comportement similaire au comportement de processus légitimes des systèmes en interaction. Par ailleurs, la limitation des ressources de certains réseaux autonomes (réseaux de capteurs sans fil, réseaux mobiles ad hoc) constitue un autre grand challenge pour leur robustesse qui englobe à la fois la tolérance aux défaillances et la sécurité.

Dans ce contexte, nos travaux se sont articulés autour de deux axes de recherche qui se situent à deux limites de la connaissance contemporaine sur la sécurité des systèmes : la sécurité des systèmes complexes en interaction via la coopération et la sécurité des systèmes à fortes contraintes de ressources. Nous nous sommes fixés comme objectif le développement de solutions algorithmiques aptes à satisfaire les besoins des utilisateurs en termes de performance et de robustesse tout en leur permettant de faire abstraction de la complexité sous-jacente. Nous avons démontré à travers nos travaux que l’interaction robuste et sécurisée entre ces systèmes atypiques est possible. Elle est possible grâce à une nouvelle appréhension de la sécurité basée sur la collaboration de processus de confiance, et la prévention à base de mécanismes proactifs de tolérance aux dysfonctionnements.



Actualités
Vidéothèque
Téléchargements
Annuaire



FR SHIC 3272

Collegium UTC/CNRS