UMR CNRS 7253 : Heuristique et Diagnostic des Systèmes Complexes
        English






id="dmcblocindu2"> id="dmcblocscien2" style="margin-top:2px;">

Comment devenir Maître de conférences ?

Le métier de Maître de Conférences

Un maître de Conférence est un enseignant-chercheur, fonctionnaire titulaire d’un poste dans l’enseignement supérieur. Le travail de maître de conférences englobe des travaux de recherche, d’encadrement d’étudiants (en stage ou en thèse), et d’enseignement. Le service annuel d’enseignement correspond à un équivalent de 192 heures de TD, ou 128 heures de cours ou encore 288 heures de TP (ou toute combinaison équivalente.)

Les modalités permettant de postuler à un poste de Maître de Conférences font l’objet d’un texte, publié chaque année, fixant le calendrier pour l’année en cours. Quelques règles restent toutefois invariables. Toute personne titulaire d’un doctorat peut candidater. La procédure se décompose en deux étapes successives :

  • une qualification réalisée au niveau national
  • des candidatures réalisées au niveau local université par université

La qualification

Toute candidature à la qualification est rattachée à une section du Conseil National des Universités (voir http://www.cpcnu.fr/sectionsCnu.htm pour une liste complète des sections du CNU). Les sections concernant le Laboratoire Heudiasyc sont principalement les sections 27 et 61. Tout candidat à la qualification doit donc préparer deux dossiers distincts par section du CNU choisie :

  • Le premier, destiné au Rectorat, contient des renseignements d’ordre administratif à remettre généralement avant la fin octobre (la date précise est fixée chaque année par décret ministériel). Les formulaires peuvent être retirés au service du personnel enseignant dans les Universités ; ils incluent la liste des sections du CNU parmi lesquelles il faut choisir une discipline scientifique de rattachement.
  1. A ce stade, il n’est pas nécessaire d’avoir soutenu sa thèse (il suffit de présenter une attestation d’inscription au doctorat).
  • Le second dossier doit être adressé aux deux rapporteurs de la candidature (membres de la section du CNU choisie désignés par la section à l’issue de la première étape de candidature). Leurs coordonnées sont communiquées aux candidats par le ministre autour du mois de Janvier.
  1. Le second dossier doit être retourné dans dans un délai de 5 jours après notification de des rapporteurs.

Le 2ème dossier se compose :

  • D’un curriculum vitae détaillé
  • Dans la limite de trois documents, un exemplaire des travaux, ouvrages et articles
  • Une copie du rapport de soutenance du diplôme produit
  • D’autres documents peuvent être requis selon les cas (recommandations, attestations diverses, ...)

Il est conseillé de préparer le deuxième dossier avant la fin janvier. Les résultats de la qualification sont en général notifiés courant mars-avril. La qualification est valable 4 ans. En cas d’échec, il est possible d’obtenir communication du rapport et après deux échecs successifs, d’effectuer un recours.

Candidatures locales dans une université

Il faut ensuite envoyer, en général avant la fin du mois d’avril, un dossier de candidature auprès des Universités dans lesquelles un poste de Maître de Conférence a été publié. Après une présélection interne effectuée par une commission de spécialistes établie dans chaque Université pour chaque poste publié, un dossier peut être retenu ou rejeté. S’il est retenu une convocation est envoyé au candidat pour passer une audition, au courant du mois de mai. Finalement, les résultats des auditions sont transmises (vers la mi-juin) et un délai d’une quinzaine de jours est accordé aux candidats pour faire leur choix.

Quelques liens

Le site du Conseil National des Universités, l’instance nationale qui se prononce sur les mesures relatives à la qualification, au recrutement et à la carrière des enseignants-chercheurs : http://www.cpcnu.fr/cnu.htm Le site des section 27 et 61 qui fournissent des conseils utiles pour la préparation des dossiers de candidatures : http://cnu27.lri.fr./ et http://cnu61.cran.uhp-nancy.fr Les pages de la Guilde : La Guilde des Doctorants est une association (Loi 1901) ayant pour objectif la mise en commun sur le réseau Internet d’informations et de ressources consacrées aux Formations Doctorales : http://guilde.jeunes-chercheurs.org/