Séminaire (organisé par l’équipe de recherche ASER)

Franck RUFFIER

Institut des Sciences du Mouvement (CNRS/Aix-Marseille Université)


Des Abeilles aux robots et vice-versa


Mardi 13 novembre à 14h00 en salle Master


Résumé :

Les insectes ailés ont résolu des problèmes ardus tels que la stabilisation du vol, l’évitement d’obstacles en 3D, la poursuite de cibles, l’odométrie, l’atterrissage sans piste aménagée et l’atterrissage sur des cibles en mouvements, problèmes sur lesquels bute encore la robotique autonome contemporaine. Certains principes naturels, éprouvés depuis des millions d’années, peuvent aujourd’hui apporter à la Robotique des idées innovantes.

Nous savons depuis 70 ans que les insectes ailés réagissent visuellement aux mouvements relatifs du sol causés par leur mouvement propre [Kennedy, 1939]. De façon surprenante, cet indice visuel naturel, plus récemment nommé “flux optique” [Gibson, 1950], n’a pas encore envahi le champ de l’aéronautique, alors même que les capteurs et les traitements mis en œuvre par le système nerveux d’un insecte au service de son comportement visuo-moteur commencent à être clairement identifiés [Kennedy, 1951 ; Reichardt, 1969 ; Hausen, 1984 ; Pichon et al., 1989 ; Franceschini et al., 1989 ; Collett et al., 1993 ; Srinivasan et al., 1996, 2000 ; Serres et al., 2008b ; Portelli et al., 2010a].

Accorder une certaine autorité de vol à un micro-aéronef est une tâche particulièrement difficile, en particulier pendant le décollage, l’atterrissage, ou en présence de vent. Construire un aéronef de quelques grammes ou dizaines de grammes équipé d’un pilote automatique demande alors une démarche innovante. J’ai donc choisi une démarche bioinspirée résolument tournée vers les insectes ailés pour résoudre les problèmes robotiques inhérents au décollage, au contrôle de la vitesse, à l’évitement d’obstacles, à la réaction au vent, ou bien encore l’atterrissage grâce à la mesure du flux optique [Ruffier & Francesceschini, 2005 ; Franceschini et al., 2007 ; Serres et al., 2008 ; Portelli et al., 2011 ; Ruffier & Expert, 2012 ; Expert & Ruffier, 2012 ; Roubieu et al., 2012].

Seminars


Mardi 12 décembre 2017

Séminaire à 14 h en GI042 (Bâtiment Blaise Pascal - UTC), présenté par :
- Joëlle AL HAGE, post-doctorante SIVALab. « Fusion de données tolérante aux défaillances : application à la surveillance de l’intégrité d’un système de localisation »
- Danilo ALVES DE LIMA, Professeur à l’Université Fédérale de Lavras (Brésil). « Les véhicules intelligents et le scénario brésilien : les défis pour les années à venir »
Résumés


Mardi 21 novembre 2017

Séminaire à 14h en GI042 (Génie Informatique - Bât. Blaise Pascal) présenté par Rémi Lacaze-Labadie, doctorant en 2ème année au laboratoire Heudiasyc.
« Planification de situations critiques pour la formation en environnements virtuels incertains »


Mardi 24 octobre 2017

Séminaire à 14h00 en GI042 (Bâtiment Blaise Pascal - UTC) présenté par Richard NELSON, Maître de conférences à l’Université de Waikato à Hamilton (Nouvelle-Zélande).
WAND : Network Research at the University of Waikato.


Mardi 17 octobre 2017

Séminaire à 14 h en GI042 (Bâtiment Blaise Pascal), présenté par Corina Sandu, Professeur à Virginia Tech. « Overview of Dr. Corina Sandu’s Research and Teaching at Virginia Tech ».


Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ...




Actualités
Vidéothèque
Téléchargements
Annuaire



FR SHIC 3272

Collegium UTC/CNRS