UMR CNRS 7253

Outils du site


fr:nikita

Projet : NIKITA

Acronyme : Natural Interactions, Knowledge, Immersive system for Training in Aeronautic

Objectif : Les travaux menés dans le domaine de la réalité virtuelle permettent aujourd’hui d’envisager son utilisation de manière efficace pour la formation. La réalité virtuelle permet des simulations de plus en plus réalistes pour une immersion croissante et un haut degré d’interactivité. Toutefois, ces environnements permettent des apprentissages de compétences techniques et n’intègrent pas toujours de système de contrôle pédagogique. Au contraire, les systèmes centrés scénarisation pédagogique restreignent souvent la liberté d’action pour diriger les apprentissages dans des domaines peu complexes. Or dans le projet NIKITA nous souhaitons former non pas seulement à des compétences techniques hors contexte mais aussi à des compétences non-techniques, complexes et situées. Il s’agit donc d’intégrer des aspects facteurs humains et situationnels. L’objectif de NIKITA vise à proposer des environnements virtuels assurant un équilibre entre 1) la liberté d’action grâce à une grande variabilité de comportements possibles ; 2) le contrôle du scénario, afin d'obtenir des scénarios pertinents sur le plan pédagogique comme sur celui de l’engagement grâce à une scénarisation dynamique des situations d’apprentissage ; 3) l'adaptabilité des scénarios pour permettre la réutilisabilité, l’évolutivité et la variabilité des situations ; 4) la cohérence des comportements sur le plan visuel, physique et logique qu'il s'agisse des réactions du système techniques ou des motivations des personnages virtuels pour permettre l’explicabilité, la validité écologiques des situations simulées représentatives des activités observées et des interactions naturelles et intuitives. Pour cela, NIKITA s’intéresse alors à trois questions : 1) quelles sont les métaphores d’interaction les plus naturelles et les plus efficaces pour ce type d’apprentissage ? Quelles situations, quelles connaissances représenter pour favoriser le développement de compétences et d’apprentissages métier ? 3) Comment scénariser pour assurer un équilibre entre liberté d’action, contrôle, adaptabilité et cohérence ? Le domaine d’application choisi est le domaine de l’aéronautique où les aspects simulations sans risques pour le produit et l’apprenant, la reconfigurabilité et la personnalisation des outils seraient des atouts majeurs.

Figure : Environnement virtuel NIKITA pour le montage aéronautique (3D réalisée par EMISSIVE)

Cadre de financement : projet ANR/CONTINT notifié en décembre 2010

Durée : 42 mois (démarrage décembre 2013)

Partenaires : l’UTC/Heudiasyc/UMR 7253 est coordonnateur du projet. Les autres partenaires sont EADS, le CEA-LIST, le LATI Paris Descartes, EMISSIVE, le lycée technique de Méaulte/Aérolia.

Equipe UTC : Domitile Lourdeaux, Kevin Carpentier, Indira Thouvenin, Kahina Amokrane, Kevin Wagrez,Camille Barot



Outils pour utilisateurs