Donnons un sens à l'innovation

Présentation générale

Historique et présentation du laboratoire

Créé en 1981, le lab­o­ra­toire Heudi­asyc, qui sig­ni­fie HEUris­tique et DIAg­nos­tic des SYs­tèmes Com­plex­es, est une unité mixte de recherche entre l’u­ni­ver­sité de tech­nolo­gie de Com­piègne et le CNRS (rat­tache­ment à l’INS2I). Le directeur (Philippe Bon­ni­fait), et le directeur-adjoint (Yves Grand­valet), assurent la gou­ver­nance du lab­o­ra­toire, assistés des respon­s­ables d’équipes.

Heudi­asyc opère dans le domaine des sci­ences de l’in­for­ma­tion et du numérique, à savoir : l’in­for­ma­tique, l’au­toma­tique, la robo­t­ique et l’in­tel­li­gence artificielle.

Le pro­jet sci­en­tifique dévelop­pé au sein d’Heudi­asyc est fondé sur la syn­ergie entre recherche amont et recherche final­isée, pour répon­dre aux grands enjeux sociétaux :

  • Mobil­ité
  • Trans­ports
  • Com­mu­ni­ca­tion
  • Sécu­rité

L’ob­jec­tif est de fournir des moyens de représen­ta­tion, d’analyse et de con­trôle des sys­tèmes tech­niques soumis à des critères et con­traintes s’ex­p­ri­mant en ter­mes sci­en­tifiques, tech­nologiques, économiques et d’im­pacts social et humain.

L’ac­tiv­ité sci­en­tifique d’Heudi­asyc est organ­isée autour de trois équipes :

  • CID : Con­nais­sances, Incer­ti­tudes, Données
  • SCOP : Sûreté, Com­mu­ni­ca­tion, Optimisation
  • SyRI : Sys­tèmes Robo­t­iques en Interaction

À ces équipes sci­en­tifiques s’a­joutent deux ser­vices com­muns, admin­is­tra­tion-finances et plate­formes tech­nologiques, qui appor­tent, au quo­ti­di­en, leur sup­port admin­is­tratif et tech­nique aux mem­bres du laboratoire.

Effectifs

Effec­tif du lab­o­ra­toire* : 127 per­son­nes
*Décem­bre 2021, hors sta­giaires (env­i­ron une trentaine par an)

Référent égalité

En 2020, le CNRS et la MPDF (Mis­sion pour la Place des Femmes au CNRS) créent un réseau de correspondant.e.s égal­ité (COREGAL) dans les unités de recherche, rattaché.e.s aux délé­ga­tions régionales. Chaque unité doit nom­mer un référent égal­ité. Le référent nom­mé pour le lab­o­ra­toire Heudi­asyc est Hélène Bal­let, actuelle­ment chargée de com­mu­ni­ca­tion de l’unité.
Le rôle des Core­gal est de :

  • Par­ticiper au réseau région­al des correspondant.es égal­ité pour s’informer, partager les actu­al­ités du domaine, et des exem­ples de bonnes pratiques ;
  • Faire con­naître et dif­fuser les élé­ments du plan d’action et plus large­ment de la poli­tique égal­ité portée par la délé­ga­tion au sein des unités ;
  • Sen­si­bilis­er aux objec­tifs du plan d’action l’ensemble des per­son­nels de l’unité ;
  • Faire remon­ter auprès des DU d’éventuelles dif­fi­cultés d’application des dis­posi­tifs et/ou des actions ;
  • Trans­met­tre les cas com­plex­es ou diriger les per­son­nes en sit­u­a­tion com­plexe vers les bonnes personnes.

En décem­bre 2020, le lab­o­ra­toire Heudi­asyc répond à l’appel unique 2021 de l’INS2I et soumet le pro­jet ARI²A regroupant deux actions, dans le cadre de la par­ité et l’égalité.

Le pro­jet est retenu et obtient une sub­ven­tion de 5000 €.

ARI²A (Automa­tique, Recherche, Infor­ma­tique, Intel­li­gence Arti­fi­cielle) est un pro­jet rassem­blant dix mem­bres du lab­o­ra­toire, porté par Hélène Ballet.

L’objectif de ce pro­jet est de pro­mou­voir la recherche sci­en­tifique dans les sci­ences de l’information et du numérique auprès des jeunes femmes et futures chercheuses.

Les chercheuses du lab­o­ra­toire Heudiasyc

Deux actions sont menées dans le pro­jet ARI²A. La pre­mière est la réal­i­sa­tion de por­traits vidéos des 7 chercheuses du lab­o­ra­toire Heudi­asyc. Ces por­traits ont voca­tion à don­ner aux jeunes filles des mod­èles à qui s’identifier, et ain­si mon­tr­er qu’il y a des femmes dans la recherche. L’idée est égale­ment de démys­ti­fi­er l’image de l’informaticien et de mon­tr­er que tra­vailler dans la recherche en infor­ma­tique ouvre de nom­breuses possibilités.

Ces por­traits ont été dif­fusés un par un sur la chaine Youtube et sur le site web et compte Twit­ter du lab­o­ra­toire, puis relayés par les ser­vices com­mu­ni­ca­tion des tutelles sur leurs dif­férents réseaux. Ils ont égale­ment été envoyés à des pro­fesseurs de math­é­ma­tiques des lycées de Compiègne.

La deux­ième action a con­sisté à organ­is­er une journée de sen­si­bil­i­sa­tion aux métiers de la recherche sci­en­tifique dans nos domaines de recherche. Elle s’est déroulée en présen­tiel le 21 octo­bre 2021, à l’UTC.

La journée a été ini­tiée par la présen­ta­tion des plans d’actions égal­ité du CNRS et de l’UTC, afin de don­ner des élé­ments de con­texte aux par­tic­i­pants. La mat­inée était dédiée aux inter­ven­tions et conférences :

  • Inter­view de Samy Ben­gio, directeur IA chez Apple sur l’égalité des chances au recrutement
  • Biais de genre dans les algo­rithmes d’IA par Françoise Soulié-Fogel­man, con­seil­lère sci­en­tifique HUB France
  • Table ronde témoignages et retours d’expérience sur la recherche au féminin, avec : 
    • Françoise Soulié-Fogel­man, con­seil­lère sci­en­tifique, HUB France
    • Alice Gue­hen­nec, direc­trice groupe des sys­tèmes d’information et du numérique, Groupe SAUR
    • Marie Szafran­s­ki, maîtresse de con­férences à l’ENSIIE et au LaMME
    • Meltem Ozturk Escoffi­er, maîtresse de con­férence HDR en infor­ma­tique, Lam­sade PSL-Uni­ver­sité Paris Dauphine

L’après-midi, une pièce de théâtre par­tic­i­pa­tive a été présen­tée « Silences Com­plices » sur les vio­lences sex­istes et sex­uelles au travail.

Secrétariat général

Le Secré­tari­at Général, dirigé par Gabriela de Saint-Denis, respon­s­able de l’ad­min­is­tra­tion et du pilotage de l’u­nité, est organ­isé en trois pôles : Admin­is­tra­tion générale – Ressources humaines, Finances et Communication.

  • Mis­sion du pôle Admin­is­tra­tion générale/Ressources humaines
    Assis­ter le directeur et l’équipe de direc­tion pour tout ce qui con­cerne la ges­tion admin­is­tra­tive du laboratoire.
  • Mis­sion du pôle Finances
    Pren­dre en charge la ges­tion finan­cière et compt­able de l’ensem­ble des crédits CNRS et UTC.
  • Mis­sion du pôle Com­mu­ni­ca­tion
    Met­tre en place des actions de com­mu­ni­ca­tion internes et externes, en lien avec le plan de com­mu­ni­ca­tion établi avec la direc­tion du lab­o­ra­toire, et en inté­grant la poli­tique de com­mu­ni­ca­tion des tutelles UTC et CNRS.

Plateformes technologiques

Le ser­vice Ser­vice Plate­formes Tech­nologiques, dirigé par David Savourey, com­prend trois pôles : le pôle Infor­ma­tique, le pôle Plate­formes et le pôle Appui.

  • Mis­sions du pôle Infor­ma­tiqueLe pôle infor­ma­tique gère d’une part l’ensem­ble des moyens infor­ma­tiques per­son­nels : achat, inven­taire, chiffre­ment, instal­la­tion, sup­port. Il gère d’autre part les moyens infor­ma­tiques spé­ci­fiques à nos recherch­es : serveurs de cal­cul CPU et GPU, serveur de stock­age de masse, serveur de développe­ment, etc.
  • Mis­sions du pôle Plate­formes
    Qua­tre plate­formes com­posent ce pôle : véhicules intel­li­gents, drones, fer­rovi­aire, et sys­tèmes col­lab­o­rat­ifs. Chaque plate­forme est gérée par un respon­s­able technique.
  • Mis­sions du pôle Appui
    Le pôle regroupe l’ensem­ble des mem­bres per­ma­nents du ser­vice qui inter­vi­en­nent sur une ou plusieurs plate­formes en fonc­tion de leur tech­nic­ité et de leur expertise.

Hygiène et sécurité

Le respect des règles d’hy­giène, de sécu­rité et le main­tien de con­di­tions de tra­vail les meilleures pos­si­bles est un souci con­stant de la direc­tion de l’u­nité et de tous ses per­son­nels. Ain­si, le directeur d’u­nité veille à la sécu­rité et à la pro­tec­tion de la san­té des agents placés sous sa respon­s­abil­ité. Pour assur­er cette mis­sion, il est assisté d’un Assis­tant de Préven­tion. Il s’as­sure par exem­ple de la con­for­mité des instal­la­tions et des équipements d’Heudi­asyc, notam­ment ceux liés aux plate­formes expéri­men­tales (véhicules intel­li­gents, mini-drones, etc.), sous le con­trôle du con­seiller de préven­tion de l’UTC et avec la coor­di­na­tion locale de l’as­sis­tant de prévention.

L’ingénieur région­al de préven­tion et sécu­rité de la délé­ga­tion Nord-Pas De Calais et Picardie du CNRS (DR18) peut être appelé ou con­sulté pour tout prob­lème lié à la sécu­rité du lab­o­ra­toire. Celui-ci vis­ite chaque année le lab­o­ra­toire et four­nit un rap­port de pré­con­i­sa­tions à suiv­re en matière d’hy­giène et sécurité.

De plus, des réu­nions du Comité d’Hy­giène et de Sécu­rité et des Con­di­tions de Tra­vail (CHSCT) se tien­nent plusieurs fois par an à l’UTC. Il s’ag­it d’une instance con­sul­ta­tive com­pé­tente en matière d’hy­giène et de sécu­rité, capa­ble de faire toute propo­si­tion jugée utile pour amélior­er les con­di­tions de vie et de tra­vail au sein de l’u­ni­ver­sité. L’as­sis­tant de préven­tion y par­ticipe en tant qu’in­vité permanent.

Les aspects com­mu­ni­ca­tion, indis­pens­ables à une bonne appli­ca­tion des règles d’hy­giène et de sécu­rité par tous, tien­nent une place prépondérante dans l’or­gan­i­sa­tion de l’u­nité. Ain­si, en plus de l’ac­cueil des nou­veaux entrants, un point con­sacré à l’Hy­giène et à la Sécu­rité est sys­té­ma­tique­ment prévu à l’or­dre du jour de chaque Con­seil d’UMR et le reg­istre d’hy­giène et sécu­rité est analysé à cette occa­sion. L’in­tranet du lab­o­ra­toire dis­pose d’une sec­tion dédiée, où sont réper­toriées les infor­ma­tions et procé­dures utiles à la bonne mise en œuvre des règles d’hy­giène et de sécu­rité. L’u­ni­ver­sité et la délé­ga­tion régionale CNRS pro­posent annuelle­ment plusieurs for­ma­tions sur les pre­miers sec­ours (manip­u­la­tion d’ex­tinc­teurs, sauveteurs sec­ouristes au tra­vail, etc.)

twitter-squarelinkedin-squarephone-squareenvelopeyoutube-square